Bio: J’ai obtenu le grade de docteur en Sciences Economiques obtenu à l’Université de Lille en 2019 et actuellement postdoc à l’Institut Catholique de Lille. Après avoir obtenu un master en sciences experimentales et appliqués du comportement à Lille, j’ai par la suite complété ma formation en Economie en réalisant le master “Psychologie et Economie” à l’Université Paris Panthéon Sorbonne. Mes recherches universitaires portent sur l’influences de contingences environnementales sur la modification des comportements décisionnels. Dans cette perspective, j’élabore des protocoles expérimentaux afin d’évaluer et de quantifier l’impact d’interventions environnementales sur les comportements d’individus. 

Thèmes de recherche : Je m’intéresse à la prise de décision en environnement risqué. Ma thèse portait en particulier sur le point de référence de la Prospect Theory (Kahneman et Tversky, 1979) et son adaptation https://www.researchgate.net/publication/335571296_These_Vincent_Lenglin . Actuellement, je me focalise sur une nouvelle modélisation du point de référence qui prend en compte l’impact de l’étendue des conséquences monétaires sur l’attitude face au risque (range effect).

Publications:

1)  The Probability Discounting model and the stake size effect issue (Lenglin, Jozefowiez, Foncel). Working paper

2) Money never sleeps: extreme delay discounting due to work expertise in a financial trader (Lenglin, Quesque, Bertoux). Working paper

3) Zero price effect with Posterior Parietal and Ventromedial Prefrontal Cortex Injury​ – an experimental investigation of the affect hypothesis. (Lenglin, Bourgeois Gironde, Bertoux). Working paper

4) Modeling the temporal dimension of the range effect in decision making under risk (Lenglin, Bourgeois-Gironde). Working paper

Varia